Le ZYGOclub !

OPERATION DE PARRAINAGE 2016

VAZY CRI-CRI

Hypnose Nice
Hypnose Nice

L'hypnose pour vaincre les tocs et les phobies

 

Le mot phobie provient du grec: phobos signifie “peur, frayeur”. 
La phobie est une anomalie mentale constante.

Elle exprime une aversion instinctive.

C’est une peur excessive qui a son origine dans une série complexe de situations et de rapports qui conduit à une hostilité irraisonnée, à une agressivité refoulée ou à un sentiment de culpabilité très intense caractérisée par une réaction d’angoisse ou une répulsion devant un objet, une personne ou une situation déterminée.


La phobie est plus douloureuse que la peur raisonnable.

Elle mobilise l’énergie de la personne contre un ennemi qui se situe dans l’imaginaire et que la personne ne peut pas identifier.

 

On peut la comparer à des virus informatiques dans notre ordinateur personnel qu’est le cerveau.


Ces virus informatiques qui nous compliquent tellement la vie sont bien embusqués, invisibles, cachés dans la programmation et ils peuvent causer bien des dommages.

 

L’ordinateur se comporte alors de façon erratique, ne répond plus à nos commandes et réagit à l’encontre de toute logique. Il est hors contrôle.

 

La phobie agit comme un virus informatique qui peut affecter gravement le quotidien d’une personne.

 

En état de panique la personne peut ressentir l’anxiété, la peur panique, une détresse extrême, un état dépressif ou une grande agressivité généralement accompagné de malaises physiques de toutes sortes comme des crampes d’estomac, des étourdissements, des maux de cœur, des palpitations cardiaques, des sueurs chaudes ou froides et autres symptômes désagréables.

 

 

PROTOCOLE


Nous employons pour traiter les phobies une méthode dérivée de la « Fast Phobia Cure »
Il s’agit d’apprendre au Moi Racine la « distanciation » par rapport à l’objet phobique 


Puis nous aménageons un canal d’évacuation de l’angoisse 


Enfin, nous installons un ancrage qui permettra au patient de se mettre en sécurité dans toute situation potentiellement phobique.

 

EN PRATIQUE 


Une séance d’anamnèse permettra de comprendre l’historique du problème. 


Une séance d’initiation à l’induction, permettra de se familiariser avec les techniques et les ressentis hypnotiques .


3 séances individuelles sont en général nécessaires pour ôter la phobie, et doter le patient d’ancrages de sécurité.


C’est le patient qui détermine s’il faudra de temps en temps une séance de ré-activation pour maintenir sa sensation de confort et de sécurité.

 

LES TOCS

 

Se laver lesmains 50 fois par jour, vérifier la fermeture des robinets, ranger chaque soir pendant des heures ses chaussettes, ... 2 à 4 % de la population serait concernée par des troubles obsessionnels compulsifs. Les hommes et les femmes sont atteints de façon à peu près égale.

 

Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) font partie des pathologies de l’anxiété.

Les personnes qui en sont victimes sont confrontées à des pensées préoccupantes qui reviennent sans cesse (obsessions).

 

Elles sont contraintes, pour les chasser ou les empêcher de survenir, de se livrer à des rituels particuliers (compulsions).


Dans les TOC, il y a donc généralement l’association de deux composantes : une obsession et une compulsion.

 

OBSESSIONS

Les obsessions sont des pensées, des idées ou des images qui font irruption dans la tête de manière récurrente et persistante.

Elles s'imposent et se répètent sans laisser l'esprit en repos.

 

Souvent les obsessions ont un contenu douloureux, inacceptable, dégoûtant ou anxiogène.

 

La personne les trouve généralement absurdes et s'efforce de les chasser ou de les neutraliser mais la lutte et la résistance sont souvent inefficaces. Cela génère une anxiété et une détresse importante.

 

COMPULSIONS

Les compulsions sont des actes répétitifs que la personne se sent obligée d’accomplir en réponse à une obsession ou selon des règles préétablies.

Cela peut aussi bien être une activité manuelle (lavages, rangements, …) que mentale (compter dans sa tête, répéter des phrases, prier, …).

En général, la compulsion a pour but d’éviter un évènement redouté ou de chasser une détresse ou une anxiété. Le malade reconnaît le caractère absurde, dérisoire et gênant de ses actes, mais il ne peut s'en empêcher. Les rituels peuvent prendre des heures et l'entourage doit parfois y participer.

 

 

EN PRATIQUE
Il est impossible de définir un traitement « Standard » à ces troubles. 
Seule une approche personnelle de chaque cas donnera le résultat escompté.


Le nombre de séances est donc absolument variable pour chaque patient, allant de 10 à 20 séances, avec dans tous les cas une séance de renforcement par trimestre.


Il faut en effet , non seulement détourner les manifestations d’angoisse qui ont provoqué ces comportements , mais aussi aménager pour elles des canaux acceptables d’évacuation .

 

Par contre, l’amélioration est souvent spectaculaire et ne demande aucune intervention du patient ni de son entourage.

 

 

Hypnose Nice
Prendre un RDV