Le ZYGOclub !

OPERATION DE PARRAINAGE 2016

VAZY CRI-CRI

Hypnose Nice
Hypnose Nice

L'hypnose et le sevrage tabagique

 

Le besoin de fumer, quand on y est habitué, est fondé sur une réaction physiologique : la nicotine est un analogue d’un produit sécrété par le cerveau, que l’on appelle une endorphine.


Celle-ci est nécessaire au fonctionnement mental.

 

La nicotine la remplace, et les mécanismes régulateurs, trompés par la présence de nicotine dans le sang, arrêtent la sécrétion d’endorphine.


Le corps fonctionne alors avec de la nicotine au lieu d’endorphine,( moins bien, car la nicotine est un analogue, non un équivalent).

Quand on arrête de fumer, le corps n’a plus ni l’endorphine qu’il a cessé de produire, ni la nicotine qui la remplaçait. 


Cela produit des désordres, qui constituent les symptômes du manque.

 

Après quelques jours, le corps, comprenant qu’il n’a plus de nicotine, recommence à sécréter des endorphines.

 

Pendant la période de manque, le Moi racine ne peut supprimer le manque physiologique, ni la faim qui l’accompagne, mais par contre, il peut empêcher ces sensations d’atteindre la conscience.

 

Regardons bien les choses en face :

 

Le fait de fumer a certes bien des inconvénients, mais il rend aussi quelques services, notamment en réduisant le stress, particulièrement dans des situations conflictuelles.

 

C’est la partie « psychologique » de l’action de fumer.

 

Si l’on se borne à demander au Moi racine de supprimer la sensation de manque liée au fait de ne plus fumer, il le fera, mais ce ne sera pas durable : le « service » que rendait le tabac est toujours utile, et parfois indispensable.

 

Si ce service n’est plus rendu, le besoin devient de plus en plus insistant, et finit par détruire l’effort du Moi racine pour l’empêcher d’être perçu par la conscience. Et l’on se retrouve au point de départ.

 

Notre méthode pour arrêter de fumer est donc efficace car elle consiste à demander au Moi racine de trouver une autre façon acceptable de satisfaire le besoin, et donc mettre en place les mécanismes de substitution dans l’inconscient.

 

Il ne s’agit donc pas d’une simple injonction d’ « arrêter de fumer » que l’on donnerait au Moi Racine , mais bien de créer un substitut acceptable au « service » précédemment rendu par le tabac.

 

C’est pour cela que les méthodes qui fonctionnent en une seule séance, fonctionnent très mal a long terme.

 

ATTENTION !

Il y a cependant un piège fréquent :

 

Dès la deuxième séance, vous allez effectivement cesser de fumer SANS EFFORTS, et vous allez vous dire … ca y est.. C’est gagné !

 

Et puis, au fil du temps, vous ne serez plus très vigilant, et à une occasion quelconque, alors que votre envie de fumer reste très faible voire nulle, vous allez quand même « tirer une bouffée » juste pour voir !

A ce moment, le Moi racine va comprendre qu’on lui commande de cesser les ancrages …et va donc assouplir son action : Résultat, l’envie va revenir petit à petit …et il faudra reprendre les séances.


La solution :

 

Suivre correctement les 5 séances qui permettent de créer le « dispositif »


Et ensuite, revenir faire une séance de renforcement chaque fois que vous vous sentirez en danger. (C’est-à-dire Avant de prendre cette fameuse bouffée.. et non après)

 

La pratique montre que, sauf circonstances exceptionnelles, la fréquence des renforcements est de l’ordre d’une séance tous les 3 mois au début, puis une par an ensuite.

 

 

EN PRATIQUE :

 

Une séance préliminaire, qui vous permettra de vous familiariser avec l’état hypnotique, et répondra a vos questions sur la stratégie. 
(Nota : A l’issue de cette séance, il n’ya aura aucun effet sur votre consommation de tabac)

Ensuite : 

 
5 séances espacées d’une semaine vous permettront

 

- De cesser immédiatement la consommation de tabac sans efforts
- De réguler votre appétit.. ; Donc votre prise de poids 
- De mettre en place de nouvelles attitudes substitutives
- De gérer le stresse engendré ou résiduel

 

Tout cela, d’une façon automatique, sans intervention de votre volonté !

 

NOTA : cesser de fumer , c’est aussi souvent tourner une page de sa vie . La pratique des 70 000 pas ( voir rubrique surpoids ) donne d’excellents résultats complémentaires sur le long terme . Renseignez vous .

 

 

Prendre un RDV
Prendre un RDV